Benin.jpg
       
     
POULES_00.jpg
       
     
   
  
 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-US 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Table Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin-top:0cm;
	mso-para-margin-right:0cm;
	mso-para-margin-bottom:10.0pt;
	mso-para-margin-left:0cm;
	line-height:115%;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:11.0pt;
	font-family:Calibri;
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-ansi-language:EN-US;}
 
  Une cantine de rue à Cotonou; le Bénin ce sont 10 millions de personnes dont 10% sont sous alimentés. La nourriture représente plus de 30% des importations nationales.
       
     
 Les ouvriers le matin à l’embauche à l’entrée du site. Ils viennent de tous les villages environnants. Certains sont logés sur place. 120 emplois permanents ont été crées, payés au minimum à 50% au dessus du SMIG national.
       
     
 Désinfection d’un camion chargé de céréales à l’entrée du site Agrisatch. Chaque véhicule entrant subit ce processus pour éviter la propagation de maladies,  qui se ferait très rapidement du fait de la concentration des animaux.
       
     
 Dans les vestiaires. Les mesures sanitaires sont drastiques: douche, uniforme, bain de pied dans un produit désinfectant avant chaque entrée dans le poulailler.
       
     
 Trois salariés responsables du poulailler des jeunes poussins. Au centre, la jeune femme vient d’être diplômée en Biologie de l’université de Cotonou. Elle indique que les emplois de ce type dans le secteur privé sont encore rares.
       
     
 Dans un poulailler d’Agrisatch. Deux fois par mois, les ouvriers suivent une formation aux techniques de l’élevage afin de professionnaliser leur pratique. Pour la plupart ils élevaient des poules de façon artisanale avant d’être embauchés.
       
     
 Un employé nettoie un poulailler. Il y a en moyenne 3 employés pour chaque poulailler de 25.000 poules. L’alimentation, la température, et la nourriture sont automatisés et contrôlés par ordinateur.
       
     
 Il y a environ 25.000 poules par poulailler et 4 poules par cage. Les oeufs pondus roulent vers un tapis roulant et sont collectés en bout de chaine manuellement par 6 employés pendant 5 heures chaque matin.   
       
     
 Préparation pour les plantations. Les normes sanitaires, de standard européen, imposent une grand distance entre poulaillers afin d’éviter les contaminations. L’espace est mis à profit pour des cultures vivrières.
       
     
 Stock de nourriture pour poulet dans l’usine. Agrisatch achète la matière première (maïs, soja) en grand quantité à des fermiers locaux et réalise les mélanges afin de contrôler l’apport calorique.   
       
     
 Des ouvriers travaillent à la construction de  nouveaux poulaillers qui vont doubler la capacité de l’usine. 80 personnes sont embauchées pendant 6 mois. Ils sont payé 76€/mois, soit 30% de plus que le SMIG national.
       
     
 Un ouvrier ausculte la blessure d’un de ses collègues sur le chantier d’un des deux nouveaux poulaillers Agrisatch ; Chacun d’eux aura une capacité de 50.000 poules. Le chantier va durer 6 mois.
       
     
 Dans un magasin informel le long de la route qui va de l’usine à la capitale. Pour ses besoins de production Agrisatch a amené l’électricité dans cette zone reculée et fait creuser deux puits,. Ces infrastructures bénéficient à toute la population.
       
     
 Le responsable logistique calcule le nombre total d’oeufs dans la livraison du jour. Un semi remorque amène la production à la capitale. Agrisatch entretient les 50 kms de route qui mène à son usine
       
     
 Un grossiste vient d’acheter des oeufs au dépôt d’Agrisatch.
       
     
 Un camion amène chaque jour près de 90.000 oeufs de l’usine Agrisatch sur une route défoncée vers un dépôt à Cotonou. Là des grossistes formels ou informels les achètent pour les revendre sur les marchés.
       
     
 Une pâtissière informelle prépare des gateaux. Chaque jour elle utilise 450 oeufs. Les oeufs fissurés discount d’Agrisatch lui fait économiser 34€ /jour. Elle vend ses gâteaux de mariage 23€.
       
     
 Des gâteaux cuisent dans le four d’une pâtisserie informelle de Cotonou; Sa patronne achète des oeufs fissurés d’Agrisatch et les paie 40% moins cher. 
       
     
 Un cuisinier prépare une omelette dans un restaurant de Cotonou; Seulement 10% des oeufs sont produits localement, pour l’essentiel par Agrisatch. Les autres sont importés et coutent environ 0,11€ par oeuf, soit plus cher qu’en France.
       
     
 Discussion avant une réunion de l’UNAP (Union des Aviculteurs professionnels). Agrisatch a joué un rôle moteur dans son émergence; Elle regroupe plus de 550 aviculteurs béninois.   
       
     
 Intenses négociations pendant l’élections des représentants de l’UNAP.  Cette union vise à la formation des aviculteurs pour limiter les maladies type grippe aviaire,  la baisse de la TVA sur les oeufs, et un meilleurs accès au crédit.
       
     
 Salle d’opération d’une clinique affiliée à Agrisatch; L’entreprise propose à ses salariés  et leur famille la prise en charge d’une mutuelle santé. Sans cela, une consultation chez un généraliste coute 8€, l’équivalent d’une journée de travail.   
       
     
 Agrisatch a lancé le programme 3P (Poules prêtes à pondre) en soutien aux aviculteurs locaux. Ils vendent des poules matures,  en âge de pondre à ces petits fermiers qui n’ont pas pu assumer les risques (mortalité, vaccins) liés aux poussins.
       
     
 Ramassage des oeufs dans une ferme 3P. «Avant je devais attendre 6 mois que mes poules pondent, et elle le faisait peu. Avec ces poules 3P, j’ai tout de suite des oeufs, et 5 fois plus!» nous indique la fermière.    
       
     
 Un producteur d’ananas dans son champ prés de l’usine. En proposant de l’emploi elle a fait revenir les jeunes au village; ceux qui ne peuvent y travailler cultivent les champs car les rendements ont augmenté avec la fiente comme engrais.
       
     
 Deux agriculteurs s’en vont aux champs. Les fientes de poulet d’Agrisatch constituent pour eux un engrais naturel très efficace et la productivité des sols à augmenté de 30%. Mais devant ce succès Agrisatch a doublé le prix des fientes.   
       
     
 Dans ce village qui borde l’usine, les familles se plaignent des odeurs pestilentielles des fientes de poulet qui sont  stockées; Aucune maladie n’a cependant  à ce jour été détectée.
       
     
 Dans cette zone semi rurale, plus de 500 élèves suivent les cours des écoles primaires de la Fondation Agrisatch.  Les besoins sont immenses: ils sont quelque fois plus de 70 par classe.
       
     
 Une élève dans une des 3 écoles de la fondation Agrisatch. Avant que cette école n’existe, chaque enfant devait parcourir en moyenne 10 kms à pied chaque jour pour aller en classe.   
       
     
SALARIES_LGMBENIN_01.jpg
       
     
SALARIES_LGMBENIN_00.jpg
       
     
Benin.jpg
       
     
POULES_00.jpg
       
     
   
  
 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-US 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Table Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin-top:0cm;
	mso-para-margin-right:0cm;
	mso-para-margin-bottom:10.0pt;
	mso-para-margin-left:0cm;
	line-height:115%;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:11.0pt;
	font-family:Calibri;
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-ansi-language:EN-US;}
 
  Une cantine de rue à Cotonou; le Bénin ce sont 10 millions de personnes dont 10% sont sous alimentés. La nourriture représente plus de 30% des importations nationales.
       
     

Une cantine de rue à Cotonou; le Bénin ce sont 10 millions de personnes dont 10% sont sous alimentés. La nourriture représente plus de 30% des importations nationales.

 Les ouvriers le matin à l’embauche à l’entrée du site. Ils viennent de tous les villages environnants. Certains sont logés sur place. 120 emplois permanents ont été crées, payés au minimum à 50% au dessus du SMIG national.
       
     

Les ouvriers le matin à l’embauche à l’entrée du site. Ils viennent de tous les villages environnants. Certains sont logés sur place. 120 emplois permanents ont été crées, payés au minimum à 50% au dessus du SMIG national.

 Désinfection d’un camion chargé de céréales à l’entrée du site Agrisatch. Chaque véhicule entrant subit ce processus pour éviter la propagation de maladies,  qui se ferait très rapidement du fait de la concentration des animaux.
       
     

Désinfection d’un camion chargé de céréales à l’entrée du site Agrisatch. Chaque véhicule entrant subit ce processus pour éviter la propagation de maladies,  qui se ferait très rapidement du fait de la concentration des animaux.

 Dans les vestiaires. Les mesures sanitaires sont drastiques: douche, uniforme, bain de pied dans un produit désinfectant avant chaque entrée dans le poulailler.
       
     

Dans les vestiaires. Les mesures sanitaires sont drastiques: douche, uniforme, bain de pied dans un produit désinfectant avant chaque entrée dans le poulailler.

 Trois salariés responsables du poulailler des jeunes poussins. Au centre, la jeune femme vient d’être diplômée en Biologie de l’université de Cotonou. Elle indique que les emplois de ce type dans le secteur privé sont encore rares.
       
     

Trois salariés responsables du poulailler des jeunes poussins. Au centre, la jeune femme vient d’être diplômée en Biologie de l’université de Cotonou. Elle indique que les emplois de ce type dans le secteur privé sont encore rares.

 Dans un poulailler d’Agrisatch. Deux fois par mois, les ouvriers suivent une formation aux techniques de l’élevage afin de professionnaliser leur pratique. Pour la plupart ils élevaient des poules de façon artisanale avant d’être embauchés.
       
     

Dans un poulailler d’Agrisatch. Deux fois par mois, les ouvriers suivent une formation aux techniques de l’élevage afin de professionnaliser leur pratique. Pour la plupart ils élevaient des poules de façon artisanale avant d’être embauchés.

 Un employé nettoie un poulailler. Il y a en moyenne 3 employés pour chaque poulailler de 25.000 poules. L’alimentation, la température, et la nourriture sont automatisés et contrôlés par ordinateur.
       
     

Un employé nettoie un poulailler. Il y a en moyenne 3 employés pour chaque poulailler de 25.000 poules. L’alimentation, la température, et la nourriture sont automatisés et contrôlés par ordinateur.

 Il y a environ 25.000 poules par poulailler et 4 poules par cage. Les oeufs pondus roulent vers un tapis roulant et sont collectés en bout de chaine manuellement par 6 employés pendant 5 heures chaque matin.   
       
     

Il y a environ 25.000 poules par poulailler et 4 poules par cage. Les oeufs pondus roulent vers un tapis roulant et sont collectés en bout de chaine manuellement par 6 employés pendant 5 heures chaque matin.

 

 Préparation pour les plantations. Les normes sanitaires, de standard européen, imposent une grand distance entre poulaillers afin d’éviter les contaminations. L’espace est mis à profit pour des cultures vivrières.
       
     

Préparation pour les plantations. Les normes sanitaires, de standard européen, imposent une grand distance entre poulaillers afin d’éviter les contaminations. L’espace est mis à profit pour des cultures vivrières.

 Stock de nourriture pour poulet dans l’usine. Agrisatch achète la matière première (maïs, soja) en grand quantité à des fermiers locaux et réalise les mélanges afin de contrôler l’apport calorique.   
       
     

Stock de nourriture pour poulet dans l’usine. Agrisatch achète la matière première (maïs, soja) en grand quantité à des fermiers locaux et réalise les mélanges afin de contrôler l’apport calorique.

 

 Des ouvriers travaillent à la construction de  nouveaux poulaillers qui vont doubler la capacité de l’usine. 80 personnes sont embauchées pendant 6 mois. Ils sont payé 76€/mois, soit 30% de plus que le SMIG national.
       
     

Des ouvriers travaillent à la construction de  nouveaux poulaillers qui vont doubler la capacité de l’usine. 80 personnes sont embauchées pendant 6 mois. Ils sont payé 76€/mois, soit 30% de plus que le SMIG national.

 Un ouvrier ausculte la blessure d’un de ses collègues sur le chantier d’un des deux nouveaux poulaillers Agrisatch ; Chacun d’eux aura une capacité de 50.000 poules. Le chantier va durer 6 mois.
       
     

Un ouvrier ausculte la blessure d’un de ses collègues sur le chantier d’un des deux nouveaux poulaillers Agrisatch ; Chacun d’eux aura une capacité de 50.000 poules. Le chantier va durer 6 mois.

 Dans un magasin informel le long de la route qui va de l’usine à la capitale. Pour ses besoins de production Agrisatch a amené l’électricité dans cette zone reculée et fait creuser deux puits,. Ces infrastructures bénéficient à toute la population.
       
     

Dans un magasin informel le long de la route qui va de l’usine à la capitale. Pour ses besoins de production Agrisatch a amené l’électricité dans cette zone reculée et fait creuser deux puits,. Ces infrastructures bénéficient à toute la population.

 Le responsable logistique calcule le nombre total d’oeufs dans la livraison du jour. Un semi remorque amène la production à la capitale. Agrisatch entretient les 50 kms de route qui mène à son usine
       
     

Le responsable logistique calcule le nombre total d’oeufs dans la livraison du jour. Un semi remorque amène la production à la capitale. Agrisatch entretient les 50 kms de route qui mène à son usine

 Un grossiste vient d’acheter des oeufs au dépôt d’Agrisatch.
       
     

Un grossiste vient d’acheter des oeufs au dépôt d’Agrisatch.

 Un camion amène chaque jour près de 90.000 oeufs de l’usine Agrisatch sur une route défoncée vers un dépôt à Cotonou. Là des grossistes formels ou informels les achètent pour les revendre sur les marchés.
       
     

Un camion amène chaque jour près de 90.000 oeufs de l’usine Agrisatch sur une route défoncée vers un dépôt à Cotonou. Là des grossistes formels ou informels les achètent pour les revendre sur les marchés.

 Une pâtissière informelle prépare des gateaux. Chaque jour elle utilise 450 oeufs. Les oeufs fissurés discount d’Agrisatch lui fait économiser 34€ /jour. Elle vend ses gâteaux de mariage 23€.
       
     

Une pâtissière informelle prépare des gateaux. Chaque jour elle utilise 450 oeufs. Les oeufs fissurés discount d’Agrisatch lui fait économiser 34€ /jour. Elle vend ses gâteaux de mariage 23€.

 Des gâteaux cuisent dans le four d’une pâtisserie informelle de Cotonou; Sa patronne achète des oeufs fissurés d’Agrisatch et les paie 40% moins cher. 
       
     

Des gâteaux cuisent dans le four d’une pâtisserie informelle de Cotonou; Sa patronne achète des oeufs fissurés d’Agrisatch et les paie 40% moins cher. 

 Un cuisinier prépare une omelette dans un restaurant de Cotonou; Seulement 10% des oeufs sont produits localement, pour l’essentiel par Agrisatch. Les autres sont importés et coutent environ 0,11€ par oeuf, soit plus cher qu’en France.
       
     

Un cuisinier prépare une omelette dans un restaurant de Cotonou; Seulement 10% des oeufs sont produits localement, pour l’essentiel par Agrisatch. Les autres sont importés et coutent environ 0,11€ par oeuf, soit plus cher qu’en France.

 Discussion avant une réunion de l’UNAP (Union des Aviculteurs professionnels). Agrisatch a joué un rôle moteur dans son émergence; Elle regroupe plus de 550 aviculteurs béninois.   
       
     

Discussion avant une réunion de l’UNAP (Union des Aviculteurs professionnels). Agrisatch a joué un rôle moteur dans son émergence; Elle regroupe plus de 550 aviculteurs béninois.

 

 Intenses négociations pendant l’élections des représentants de l’UNAP.  Cette union vise à la formation des aviculteurs pour limiter les maladies type grippe aviaire,  la baisse de la TVA sur les oeufs, et un meilleurs accès au crédit.
       
     

Intenses négociations pendant l’élections des représentants de l’UNAP.  Cette union vise à la formation des aviculteurs pour limiter les maladies type grippe aviaire,  la baisse de la TVA sur les oeufs, et un meilleurs accès au crédit.

 Salle d’opération d’une clinique affiliée à Agrisatch; L’entreprise propose à ses salariés  et leur famille la prise en charge d’une mutuelle santé. Sans cela, une consultation chez un généraliste coute 8€, l’équivalent d’une journée de travail.   
       
     

Salle d’opération d’une clinique affiliée à Agrisatch; L’entreprise propose à ses salariés  et leur famille la prise en charge d’une mutuelle santé. Sans cela, une consultation chez un généraliste coute 8€, l’équivalent d’une journée de travail.

 

 Agrisatch a lancé le programme 3P (Poules prêtes à pondre) en soutien aux aviculteurs locaux. Ils vendent des poules matures,  en âge de pondre à ces petits fermiers qui n’ont pas pu assumer les risques (mortalité, vaccins) liés aux poussins.
       
     

Agrisatch a lancé le programme 3P (Poules prêtes à pondre) en soutien aux aviculteurs locaux. Ils vendent des poules matures,  en âge de pondre à ces petits fermiers qui n’ont pas pu assumer les risques (mortalité, vaccins) liés aux poussins.

 Ramassage des oeufs dans une ferme 3P. «Avant je devais attendre 6 mois que mes poules pondent, et elle le faisait peu. Avec ces poules 3P, j’ai tout de suite des oeufs, et 5 fois plus!» nous indique la fermière.    
       
     

Ramassage des oeufs dans une ferme 3P. «Avant je devais attendre 6 mois que mes poules pondent, et elle le faisait peu. Avec ces poules 3P, j’ai tout de suite des oeufs, et 5 fois plus!» nous indique la fermière. 

 

 Un producteur d’ananas dans son champ prés de l’usine. En proposant de l’emploi elle a fait revenir les jeunes au village; ceux qui ne peuvent y travailler cultivent les champs car les rendements ont augmenté avec la fiente comme engrais.
       
     

Un producteur d’ananas dans son champ prés de l’usine. En proposant de l’emploi elle a fait revenir les jeunes au village; ceux qui ne peuvent y travailler cultivent les champs car les rendements ont augmenté avec la fiente comme engrais.

 Deux agriculteurs s’en vont aux champs. Les fientes de poulet d’Agrisatch constituent pour eux un engrais naturel très efficace et la productivité des sols à augmenté de 30%. Mais devant ce succès Agrisatch a doublé le prix des fientes.   
       
     

Deux agriculteurs s’en vont aux champs. Les fientes de poulet d’Agrisatch constituent pour eux un engrais naturel très efficace et la productivité des sols à augmenté de 30%. Mais devant ce succès Agrisatch a doublé le prix des fientes.

 

 Dans ce village qui borde l’usine, les familles se plaignent des odeurs pestilentielles des fientes de poulet qui sont  stockées; Aucune maladie n’a cependant  à ce jour été détectée.
       
     

Dans ce village qui borde l’usine, les familles se plaignent des odeurs pestilentielles des fientes de poulet qui sont  stockées; Aucune maladie n’a cependant  à ce jour été détectée.

 Dans cette zone semi rurale, plus de 500 élèves suivent les cours des écoles primaires de la Fondation Agrisatch.  Les besoins sont immenses: ils sont quelque fois plus de 70 par classe.
       
     

Dans cette zone semi rurale, plus de 500 élèves suivent les cours des écoles primaires de la Fondation Agrisatch.  Les besoins sont immenses: ils sont quelque fois plus de 70 par classe.

 Une élève dans une des 3 écoles de la fondation Agrisatch. Avant que cette école n’existe, chaque enfant devait parcourir en moyenne 10 kms à pied chaque jour pour aller en classe.   
       
     

Une élève dans une des 3 écoles de la fondation Agrisatch. Avant que cette école n’existe, chaque enfant devait parcourir en moyenne 10 kms à pied chaque jour pour aller en classe.

 

SALARIES_LGMBENIN_01.jpg
       
     
SALARIES_LGMBENIN_00.jpg